Pourquoi échanger ?

Les troubles spécifiques des apprentissages ne peuvent faire l’objet de prises en charge systématiques. Les outils de compensation et les interventions de professionnels sont certes récurrents, mais chaque enfant a des besoins spécifiques. Le docteur Alain Pouhet présente ces besoins spécifiques et la nécessité d’une équipe autour de l’enfant. Cette équipe constituée d’un trio de choc : les parents – les enseignants – et les professionnels. Pour ma part je parlerais de quatuor car « le dys » est le principal concerné !

Qui suis-je ?

Florence LAHAYE

Conceptrice intégratrice web,
Formatrice en orthographe et en grammaire.

Mon portefolio →

Comme vous, j’ai cherché ce qu’avait mon fils, et après quelques années de galère, de bilans, le diagnostic est enfin tombé :
Il est dyspraxique visuo-spatial, dysorthographique, dysgraphique.
Bref, j’ai digéré la nouvelle et lui a fini par accepter de l’aide. Celle-ci porte déjà ses fruits !
Conseillère en assurances dans un grand groupe, je suis restée à temps partiel suite à tous ces déboires !
Je suis plutôt du genre tenace, curieuse et aime analyser les problèmes pour mieux les connaitre. Cette citation de « l’art de la guerre » de Sun Tzu me correspond assez bien :

« Si vous connaissez vos ennemis et que vous vous connaissez vous-même, mille batailles ne pourront venir à bout de vous .»

J’ai donc étudié le sujet et ai cherché comment aider au mieux mon fils et les autres « dys ». On se rend vite compte qu’il y en a beaucoup et que les parents sont tous désemparés !
J’ai intégré l’association de parents d’élèves du collège où mon fils aîné était scolarisé pour préparer au mieux l’arrivée de son frère. J’y ai créé une «commission dys » pour créer du lien entre parents élèves et enseignants. Mon objectif était de faire comprendre et d’améliorer avec eux la prise en charge des dys et de leur handicap.
J’ai également, en créant ce site web, mis à profit des compétences informatiques acquises grâce à mon parcours scolaire et d’un fongécif.
Dernièrement, j’ai utilisé mon compte professionnel de formation pour devenir « coach » en orthographe et en grammaire via le projet voltaire©. J’aimerai développer cette compétence dans les années à venir pour aider les demandeurs d’emploi, les salariés et la « génération SMS » à produire des écrits avec moins de fautes ! mon site : 1001 fautes.
Pour « les dys », je travaille avec mes deux enfants à produire des vidéos disponibles sur youtube Lou & Léonard© ,une vision de l’orthographe plus ludique et pleine d’astuces.
Vous les trouverez également sur ce site
.

Échanger avec facebook

Rien de tel pour nous parents que d’échanger en direct avec d’autres parents concernés, des enseignants, des professionnels de santé et même des « dys » tous animés par une volonté de partager son expérience, ses trucs & astuces. Quelques groupes Facebook auxquels s’abonner :

Dyscussions parents-professeurs

Leur objectif est d’aider les enseignants qui cherchent à se former dans l’accompagnement des enfants à besoins spécifiques, enfants dys mais aussi TDA(H), autistes et EIP, il a aussi pour objectif d’informer les parents qui se sentent parfois perdus dans les démarches indispensables pour leur(s) enfant(s).
Leur groupe facebook nous permet à tous d’échanger sur le sujet.
Leur site est un relais plus efficace aux documents échangés.